TAUPE

La taupe (Talpa europaea) est un petit mammifère fouisseur de l'ordre des insectivores, qui vit sous terre dans les sols humides et meubles, en se signalant par des monticules de terre, les taupinières. La taupe est considérée, à tort, comme un ravageur des cultures.



La taupe est un animal intelligent et méfiant.

Pour vous débarrasser efficacement des taupes, faites appel à un taupier professionnel.

Nous intervenons sur tous types de terrain allant de la pelouse de particulier de quelques m², jusqu'à des terrains de golf de plusieurs ha.




Nous intervenons ponctuellement ou par contrat à l'année. Le piégeage des taupes nécessite des contrôles réguliers, c'est pourquoi nous intervenons essentiellement sur la province de liège et du Luxembourg.

La taupe (Talpa europea)
Animal insignifiant et très discret, la taupe vit sous terre. Elle a une queue de 2,5 à 3 cm qui lui sert de guide lors de ses déplacements dans les galeries.

Son poids est de 60 à 110g; les mâles sont plus corpulents en général que les femelles. Son corps est recouvert d'un pelage noir et parfois grisonnant. Elle est très douce et très propre, malgré la vie de la taupe sous terre.

La taupe est quasiment aveugle. Mais si elle n'a pas une bonne vue, elle compense par une bonne ouïe. Son odorat est également très développé. Ses larges pattes avant sont très particulières et tournées vers l'extérieur avec 5 doigts puissants qui lui servent à creuser ses galeries.

Nourriture
La majorité de la nourriture de la taupe est composée de vers de terre et d'insectes du sol mais avec une préférence pour les premiers. Pour subvenir à ses besoins, elle doit manger son poids en nourriture quotidiennement.

Reproduction
Pour rencontrer une femelle, les taupes mâles creusent partout pour croiser le territoire de l'une d'elles. On trouve des taupes en gestation à partir de janvier. Après le rut, la taupe femelle retourne sur son territoire.
La taupe aura en moyenne 3 à 5 petits par an qu'elle élèvera seule. Après 5 à 6 semaines, les jeunes sont sevrés et sont chassés par celle-ci.

Habitat
La taupe vit dans un réseau de galeries qui est composé de chambres dans lesquelles elle se repose.
Les taupinières ont une forme de voûte et lorsqu'elles sont fraîches, on aperçoit sur le dessus des boudins qui se détériorent assez vite en séchant ou avec la pluie.
La taupe vit en solitaire et est peu sociale.
Quelques galeries sont fréquentées par plusieurs taupes. On trouve en moyenne 5 à 30 taupes à l'hectare suivant la nature du sol. La taupe-elle nuisible ?
C'est le côté inesthétique des taupinières et parfois leur nombre sur le gazon qui pose problème, surtout quand celui-ci est parfaitement entretenu.

D'autre part elle occasionne des dégâts dans les cultures en retournant la terre des semis ou en sectionnant les racines des plantes.

Comment lutter ?
La meilleure solution reste de faire appel au professionnel qui vous en débarrassera rapidement et définitivement !

Etablir une analyse du terrain et des dégâts
Intervenir suivant l'environnement
Vérifier l'efficacité du traitement
Garantir





Descriptif

Petit animal de 15 à 20 cm de long, d'un poids de 100 à 125 g, au corps cylindrique couvert d'un beau poil sombre, et au museau pointu. La tête porte des yeux minuscules et des oreilles sans pavillon. Le museau, terminé par un boutoir soutenu par un os spécial, est un organe tactile et fragile qui n'est pas utilisé pour creuser. Les pattes antérieures recouvertes de corne sont adaptées au fouissement. Les doigts munis de griffes puissantes, sont réunis par une membrane, presque jusqu'aux ongles, formant une sorte de pelle, renforcée par un os particulier, l'os falciforme. Les membres postérieurs sont munis d'une sorte de protubérance aidant au fouissement.

La taupe est présente dans toutes les zones tempérées d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord.

BIOLOGIE

La taupe est un animal solitaire qui vit surtout dans les galeries souterraines (taupinieres)qu'elle creuse et où elle trouve sa nourriture constituée d'animaux divers du sous-sol : lombrics (80 % de son régime alimentaire), larves et insectes (ver blanc...), limaces, etc. Sa longévité est de l'ordre de 4 à 6 ans.

Elle voit mais est incapable de discerner les mouvements, ce qui la rend très vulnérable en surface. Elle entend parfaitement. Elle est dotée d'un odorat très puissant capable de repérer un ver de terre dans plusieurs centimètres de terre. Son sens tactile est très développé par les vibrisses, poils tactiles présents sur le museau, les pattes antérieures et la queue, ainsi que par l'organe d'Eimer situé à l'extrémité du museau.

La reproduction donne lieu en général à une seule portée par an, de 4 à 6 petits. La gestation dure 4 semaines et l'allaitement environ 6 semaines. Au bout de deux mois, les jeunes quittent le nid, souvent en surface, et sont alors une proie facile pour leurs prédateurs.

La taupe vit dans un réseau de galeries complexe, qui comprend des galeries profondes (à 15-25 cm de la surface) plus permanentes, et un réseau de galeries temporaires, superficielles (dans les premiers centimètres du sol) qui sont les galeries de chasse, ainsi que des galeries dites de surface, non réutilisées, plutôt utilisées par les mâles à la recherche de femelles. Les taupinières correspondent à des points d'évacuation de la terre. Le nid est généralement le simple élargissement d'une galerie profonde en un lieu qui assure le maintien de la température dans des limites acceptables. La zone de chasse d'une taupe varie de 600 à 900 m².

MOYENS de LUTTE

La taupe est considérée comme un ennemi par les jardiniers et les agriculteurs à cause des monticules de terre qu'elle crée. Cependant, une fois que la taupe aura fini son réseau de galeries, elle devient très discrète. Elle frappe lorsqu'on s'y attend le moins. Seuls certains jours d'hiver rappelleront sa présence, quand le froid l'oblige à descendre pour réparer certaines de ses galeries et créer quelques taupinières de terre riche qu'il suffit d'étaler d'un coup de râteau.

La taupe est protégée dans certains pays, comme par exemple en Allemagne.

Lutte préventive


Protection mécanique, par construction de murs ou la pose de grillage à une profondeur d'au moins 60 cm.
Protection chimique, par l'introduction dans les galeries de substance répulsives pour les taupes, comme la naphtaline ou le paradichlorobenzène.
Plantation d'euphorbe épurge (Euphorbia lathyris), appelée aussi herbe-à-la-taupe, elle est réputée éloigner les taupes.

Méthodes de destruction


Plusieurs méthodes sont pratiquées, mais aucune n'est vraiment radicale :
  • destruction directe, par déterrage à la bêche, méthode assez aléatoire.
  • piégeage : il existe plusieurs modèles de pièges qu'il faut poser convenablement dans les galeries.
  • gazage, consiste à allumer dans les galeries des cartouches destinées à saturer l'atmosphère de gaz toxiques, anhydride sulfureux (SO2) ou hydrogène phosphoré (PH3).
  • empoisonnement aux moyens d'appâts empoisonnés à l'aide de produit taupicides, anticoagulants par exemple, les poisons violents type strychnine étant interdits.


Copyright © 2012. Tous droits réservés.                Vous êtes à avoir visité notre site et vous en remercionsVous êtes le visiteurs
Nous vous remercions
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
mardi 19 juin 2018
Réalisation BPC Consultant