Grippe A ou H1N1

Désinfection des mains Désinfection des surfaces Désinfection des locaux Protections à usage unique
Dirigeants de TPE / PME, artisans

la grippe H1N1 : 5 questions à se poser

1) Quelles sont les conséquences possibles pour l'entreprise ?
  • Examen de la situation prévisible du secteur d'activité
  • Evaluation des conséquences financières (baisse des commandes, journées perdues, coût des mesures de protection…)
  • Adaptation de l'activité à l'évolution des besoins des clients (possibilité de travail à distance…)

2) Quelles sont les fonctions à assurer en toutes circonstances ?
  • Hiérarchiser les missions devant être assurées en toutes circonstances (service paye, facturation…)
  • Personnel concerné (proximité domicile-travail ; disponibilité en cas de fermeture des écoles…)

3) Quelles sont les ressources nécessaires à la continuité de l'activité indispensable ?
  • Moyens humains (postes clés, compétences, formation du personnel aux tâches prioritaires…)
  • Extension des délégations de signatures et des principes de suppléance
  • Stocks complémentaires pour faire face aux pénuries d'approvisionnement
  • Coordination avec les entreprises extérieures en cas de co-activité
  • Déterminer les activités et postes de travail pouvant être assurés à distance

4) Quelles sont les mesures d'hygiène à mettre en place ?
  • Affichage des mesures d'hygiène personnelles pour éviter la contagion
  • Eviter au maximum les contacts physiques entre personnes en réduisant les déplacements, entretiens ou réunions n'ayant pas une importance critique ;
  • Refuser ou différer les congrès, séminaires ;
  • Prendre des mesures appropriées en matière de courrier ;
  • Appliquer une hygiène des locaux adéquate

5) Quelles acquisitions préalables faut-il faire ?
  • Equipements de travail nécessaires au télétravail (sauf dans le cas où le travailleur utilise son propre équipement, l'employeur en assure alors l'adaptation et l'entretien)
  • Equipements de protection individuelle nécessaires en nombre suffisant (masques adaptés).
Ces quelques questions vous permettront de rédiger le PCA, Plan de Continuité d'Activité, le cas échéant en concertation avec les représentants du personnel.

Plan national « Pandémie grippale »

Fiche C.2 – Principales règles d'hygiène face au risque épidémique 29 avril 2009

Fiche C.2 - Principales règles d'hygiène face au risque épidémique

Cette fiche nécessite des travaux permanents. Elle sera actualisée au fur et à mesure de leurs évolutions
1. Mouchage, éternuements, expectoration, toux

Le virus de la grippe se transmettant par voie aérienne, notamment par les gouttelettes respiratoires, il est impératif de respecter les règles d'hygiène de base des voies respiratoires :
  • se couvrir la bouche chaque fois qu'on tousse ;
  • se couvrir le nez et la bouche chaque fois qu'on éternue ;
  • se moucher avec des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle, si possible recouverte d'un couvercle ;
  • ne cracher que dans un mouchoir en papier à usage unique, jeté dans une poubelle, si possible recouverte d'un couvercle.

2. Hygiène des mains
Le lavage des mains au savon ou avec des produits hydro-alcoolique (vendus en pharmacie), est essentiel. Il doit être fait soigneusement et répété très souvent dans la journée par le malade et par les personnes intervenant dans son voisinage, plus particulièrement après chaque contact avec le malade, avec le matériel qu'il utilise ou avec ses effets personnels.

3. Nettoyage des objets utilisés par le malade

Dans les établissements accueillant des malades, les règles particulières édictées en fonction de ses moyens et de son organisation doivent être respectées.
A domicile, les objets habituels utilisés par le malade doivent subir un nettoyage rigoureux et régulier.
Chaque membre de la famille doit disposer de son propre linge, notamment de serviettes de toilette, et de sa propre brosse à dent. La vaisselle et le linge du malade peuvent être lavés en commun avec la vaisselle ou le linge du reste de la famille dans un lave-vaisselle ou un lave-linge à plus de 60° C.
Les surfaces de contact (poignées de porte, chasses d'eau, meubles, etc.) doivent être lavées à l'eau chaude et au savon ou avec des produits désinfectants.

4. Déchets

Au domicile, les mouchoirs et les masques anti-projections usagés des malades doivent être placés dans des sacs en plastique munis d'un lien pour la fermeture. Il est recommandé d'utiliser un double emballage, en évitant la présence d'air, de manière à préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur lors de la collecte.
Les déchets ainsi conditionnés peuvent être jetés dans la poubelle des ordures ménagères.