Désinsectisation insectes insectisides

DESINSECTISATION

                                                        INTERVENTION                INCONFORT                      REGLEMENTATION


Afin de combattre au mieux ces nuisibles, nos équipes mettent en oeuvre leurs savoir faire et leur professionnalisme. Une méthodologique adéquate et adaptée, est mise en place très rapidement, et avant chaque devis. . 
 

Les lieux de prédilection sont différents en fonction de l'espèce. Certains, trouvent habitation dans tous lieux , à l'abri des prédateurs ou exterminateurs, d'autres trouvent refuge dans les denrées alimentaires stockées.

Le développement des insectes passe par un certain nombre de transformations différentes appelés des métamorphoses. Chez les insectes dits "ptérygotes", ces métamorphoses passent par des modifications de forme et de structure, appelées plus communément "mue". Deux stades bien distincts, un cycle dit "Hétérométaboles", les jeunes sont très proches du stade adulte et un cycle dit "Holométabole", les jeunes sont différents du stade adulte.

Afin de combattre au mieux ces nuisibles, nos équipes mettent en oeuvre leurs savoir faire et leur professionnalisme. Une méthodologique adéquate et adaptée, est mise en place très rapidement.


Les Insectes

INTRODUCTION
Insecte : Animal invertébré de l'embranchement des articulés, dont le corps est entouré  d'une peau à chitine et formé de trois parties : la tête, le thorax, et l'abdomen.
Antérieur à la période des dinosaures et résistant aux bouleversements mondiaux, la classe  des insectes comporte plus d'un million d'espèces que l'on rencontre dans tous les milieux.
Certains, par exemple, présentent des métamorphoses complètes (présence d'un stade de  nymphe) : famille des coléoptères, diptères, lépidoptères, hyménoptères, névroptères. 
Les autres ont des métamorphoses incomplètes (pas de nymphe entre la larve et l'adulte) :  famille des orthoptères, rhynchotes, archiptères, thysanoures.
Ainsi, sans tenir compte de la pluralité et de la complexité de cette classification scientifique la plupart de nos contemporains assimilent tous les insectes à une petite partie d'un embranchement d'animaux invertébrés appelés arthropodes tels que les mouches, fourmis, araignées, blattes, moustiques…

Cet ordre lié à l'homme par son mode de vie parasitaire se définit alors comme suit :
  •   6 pattes : insectes. 
  •   8 pattes : arachnides (acarien, araignée, tique, scorpion…) 
  •   10 à 14 pattes : crustacés.
  •   16 pattes et plus : myriapodes.

               
         
                         
     

CONSEILS


Voici quelques précautions de base afin de limiter les risques de voir votre habitation abriter des visiteurs indésirables :
         
  •   Penser à jeter votre poubelle tous les jours ; ne la garder pas 48 ou 72 heures dans la cuisine.         
  •   Balayer souvent afin d'éviter miettes et résidus de nourriture.         
  •   Vérifier l'étanchéité de votre vide-ordures ; Au besoin « condamnez-le ».         
  • Ne jeter pas de nourriture directement dans le vide-ordures mais placer plutôt vos déchets dans des sacs plastiques, possibles étanches.         
  •   Calfeutrer le bas de votre porte d'entrée avec une bande de plastique ou d'aluminium (interdisant ainsi l'accès de votre habitation aux insectes venant de l'extérieur).         
  •   Lors de travaux de rénovation de votre habitation, ne laisser pas d'interstices entre la tapisserie et les plinthes (coller et jointer avec application)         
  •   Changer vos grilles d'aération des toilettes, salle de bain et cuisine pour des grilles d'aération munies d'un fin tamis. Au besoin, bricoler vous-même un système avec du grillage très serré, un bout de moustiquaire, un bas ou un collant.           
  •   Ne garder pas chez vous les emballages cartonnés qui vous ont aidés à transporter les achats.         
  •   Enfermer vos sucreries, galettes ou tout emballage entamé dans des boites métalliques hermétiques.         
  •   Assécher les nappes d'eau stagnante qui peuvent se former dans le vide sanitaire ou aux alentours de votre habitation et ce, afin d'éviter toute prolifération de moustiques.         
  •   Contrôler l'étanchéité des couvercles des fosses septiques ou d'aisance.         
  •   Placer un grillage moustiquaire à l'extrémité des conduits d'aération.         
  •   Dans les bassins, élever des poissons rouges.         
  •   Vidanger les lavoirs extérieurs au moins tous les quatre jours.         
  •   Vérifier le bon écoulement dans les chéneaux et vider régulièrement les réceptacles d'eaux pluviales.         
  •   Lors de l'achat de produit, n'hésiter pas à demander conseils auprès des vendeurs concernant le dosage et les précautions d'emploi…
Si les problèmes rencontrés persistent ou s'amplifient, adresser vous à des professionnels de la désinsectisation plus aptes à traiter vos nuisances. (si besoin, opter pour un devis.

                             


   

PRODUITS


Pour lutter contre les insectes, voici pêle-mêle, une liste exhaustive de nombreux moyens  mis en œuvre par les professionnels :


Parmi tous les insecticides utilisés, les principales familles sont les organochlorés, les organophosphorés, les carbamates, les insecticides biologiques, le pyrèthre et ses dérivés. Chacune d'entre-elles, par leurs caractéristiques spécifiques, agit différemment sur l'organisme des insectes et provoque leur mort par contact, ingestion, inhalation ou combinaison de ces modes d'action. Le choix de l'insecticide est souvent lié aux critères de résultat recherché. Classé par ordre de composition chimique, il peut également être sélectionné en fonction des effets voulus :
     
  •   Effet choc : insecte foudroyé et paralysé instantanément     
  •   Effet débusquant : insecte extirpé de sa cache par les vapeurs du produit     
  • Effet rémanent : le produit est actif plus ou moins longtemps, en fonction des conditions d'utilisation. La désinsectisation se caractérise donc non seulement par le choix des insecticides mais aussi par le choix des techniques d'application. Il en existe cinq types :     
  •   La vaporisation effectuée à l'aide d'un vaporisateur manuel ou à moteur thermique et  d'une contenance de 5 à 10 litres. Dans ce cas, la préparation insecticide doit être préalablement diluée à l'eau.     
  •   La brumisation appliquée à l'aide d'un brumisateur électrique, contenant une préparation insecticide à employer sans dilution. Il est à noter qu'il existe des bombes aérosols à percussion utilisées en brumisation.     
  •   La fumigation effectuée à l'aide d'un fumigateur thermique ou de bombes fumigènes et nécessitant une formulation spécifique prête à l'emploi.     
  •   Le poudrage à l'aide d'une poudreuse à main ou mécanique.     
  •   Le gel, sans odeur, appliqué en points à l'aide d'un pistolet doseur.
Cependant, un nouveau procédé dans les techniques d'application, fait son apparition. En effet, il s'agit de micro encapsulés se présentant sous la forme de suspension aqueuse à diluer dans l'eau. Après application, l'eau qui entoure les micro capsules  s'évapore.  L'insecticide est alors progressivement libéré par diffusion à travers la paroi poreuse des capsules. Ces dernières, de taille microscopique, se prennent dans les soies des pattes ou du corps des insectes qui les emportent dans le nid. Toutefois, leur principal défaut est l'absence d'effet choc et l'obligation d'une pression faible ou normale lors du traitement, afin de ne pas altérer les qualités de la préparation de l'insecticide.

En conclusion, qu'ils soient réservés aux professionnels ou destinés au grand public, les insecticides doivent être manipulés et appliqués avec sérieux. En aucun cas, un acte de désinsectisation ne doit être accompli avec désinvolture, sans respect des règles d'utilisation indiquées sur les emballages, et sans précaution d'emploi tant pour l'applicateur que pour l'environnement. Enfin, il est à noter que la désinsectisation de nos habitations est une nécessité non seulement pour des raisons sanitaires et de confort mais aussi de sécurité.
Ainsi, le règlement sanitaire départemental oblige les occupants de logement et de locaux de préparation ou de vente d'aliments à lutter contre les insectes.






Copyright © 2012. Tous droits réservés.                Vous êtes à avoir visité notre site et vous en remercionsVous êtes le visiteurs
Nous vous remercions
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
mardi 19 juin 2018
Réalisation BPC Consultant